Giacomo di cristallo…

ohliov giacomo.jpg… libero al mare…

 

Una volta, in una città lontana, venne al mondo 
un bambino trasparente.
Attraverso le sue membra si poteva vedere come
attraverso l’aria e l’acqua.
Era di carne e d’ossa e pareva di vetro, 
e se cadeva non andava in pezzi, ma al più
si faceva sulla fronte un bernoccolo trasparente.
Si vedeva il suo cuore battere, si vedevano
i suoi pensieri guizzare come pesci colorati nella loro vasca.
Gianni Rodari

à vous:

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s