Poirot receives a letter

« It was a hot, airless morning towards the end of June.
Poirot had a particular routine when opening his morning correspondence.
He picked up each letter, scrutinized it carefully and neatly slit the envelope
open with his papercutter
« .
agatha christie

Dumb witness, Agatha Christie

à vous:

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s