Victoria and Albert

J’ai ces deux amis très amoureux. Ils adorent l’art et l’histoire. Ils se rencontrent tous les dimanches dans un lieu où personne ne les trouvera. C’est la culmination de leur amour : meubles décorés, tableaux vieillis, robes baroques, papiers jaunis, silence et marbre par tout. Là ils sont entre amis, parmi ces objets qui ont tous des histoires riches et colorées comme la leur. Il, avec chapeau velouté et elle longue robe style empire, passent les heures à contempler le baiser dessiné par Sir John Everett Millais, sculpté par Auguste Rodin, les danses étonnantes des belles perses et les reflets solaires des colonnades en verre. Ils se promènent, se transforment, prennent autres vies en autres matières.

Epanouis, ils sentent que l’heure est venue pour toucher le temps de leur contemporain. Gens d’aujourd’hui les entourent, eux aussi partis et étonnés d’y revenir. Dans un jardin vert, sous le soleil brillant, ils s’assoient sur l’herbe pour regarder dans l’eau les reflets des murs rouges et écouter les voix de la ville des 2000. Elle garde tous leur souvenirs et leur promet un avenir très amoureux.

victoria and albert

à vous:

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s