H. CH. Andersen Sous le saule

Vous avez déjà entendu parler de Hans Christian Andersen? Si oui, alors vous êtes  privilégiés.

La plupart des personnes de moins de 35 ans pensent que la petite sirène a été créée par Disney, pensent que le Vilain Petit Canard est écrit par les Frères Grimm, que la Reine des Neiges est une autre façon d’appeler  Blanche-neige  et n’ont même pas entendu parler des Cygnes sauvages et Le Stoïque soldat de plomb. Et pourtant ce sont des titres qui ont accompagné l’enfance de milliers d’enfants depuis XIX siècle quand Andersen les a écrits.

C’est peut être vrai que aujourd’hui l’enfance se laisse emporter par des nouvelles émotions et vision du monde parce que, oui, c’est aussi le monde qui est changé. Mais l’homme dans son âme et sa sensibilité est moins « moderne » de ce que la société prétend.   Nous pleurons et rions de la même façon des mêmes situations comme à l’époque quand Andersen a écrit une histoire comme Les habits neufs de l’empereur dont aujourd’hui encore on se sert en tant que métaphore.

Andersen a repris, adapté et inventé des contes dont la finesse et la perspicacité frappent le lecteur presque sans pitié.

C’est ainssi une source d’images inépuisable. Je me donne ici la liberté d’interprétation de ses histoires magiques.

Sous la saule

pod vyrbata

à vous:

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s