Le Dragon de l’Océan

Un vieux conte japonais raconte l’histoire d’un jeun pécheur qui, à la fin de une journée dans la mer en marchant sur la plage trouve un groupe de garçons tous reculés sur quelque chose, occupés dans un jeu très animé.

Alors, pris par la curiosité il s’approche aux enfants et voit ce qui les fait agiter : une grande tortue qui, emprisonnée n’a pas d’autre choix que de servir de jouet dans les mains des garçons cruels. L’idée de laisser l’animal à ce destin est pour le pécheur insupportable et il finit par donner tout son argent gagné de la pèche à ces enfants pour les convaincre de libérer la tortue. Ainsi, plus pauvre que avant mais le cœur léger il laisse la tortue dans l’eau et retourne dans sa petite cabane.

Quelque jour plus tard dans ses filets il trouve et reconnaît cette même tortue. Et elle s’adresse à lui avec en une langue qu’il comprend immédiatement. Elle l’invite au fond de la mer où son roi, le Dragon de l’océan lui remerciera pour avoir sauvé sa vie.

La mer est un monde merveilleux et plus ils descendent plus tout est  coloré et étonnant. Le Dragon habite dans un palais plus beau que toute demeure royale sur terre. Lui et le pécheur commencent à parler. Le temps pas et les voilà à passer les jours comme des vieux amis et tout le peuple marin s’attache au jeun homme et partage avec lui le monde merveilleux de l’eau. L’harmonie et la beauté règnent dans cet endroit, à quelque mètre du royaume des hommes.

Personne ne sait combien de temps s’enfile comme ça mais un jour le pécheur ressent la nostalgie de la terre, de son monde et de ses amis humains. Le roi est triste ainsi que tous les êtres de son royaume mais il sait qu’il ne peut pas empêcher l’homme d’obéir à ses rêves et désirs. Il le laisse partir avec une petite boite incrustée d’or et métaux précieux. C’est son cadeau, mais il prie l’homme de ne jamais l’ouvrir.

Je ne sais pas qu’est ce qu’il y avait dans la boite et si le pécheur a obéi la consigne du Dragon. En se retrouvant sous la lumière du jour et le Soleil qui l’embrasse chaleureusement il est heureux.

Ca c’est passé il y a beaucoup d’années et de royaumes mais il est peut être encore là à pécher avec ses filets et descend de temps en temps pour échanger des nouvelles et des réflexions de sagesse avec son ami le Dragon de l’Océan.tartue

à vous:

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s